Description du projet

Gérard DARMON

En 1980, il est remarqué au cinéma par le grand public dans « Diva » de Jean-Jacques Beineix, puis dans « Le Grand Pardon » d’Alexandre Arcady en 1982, aux côtés de Roger Hanin. En 1983, il joue son premier vrai rôle dans le film « Les Princes » de Tony Gatlif, puis poursuit avec « On ne meurt que deux fois » de Jacques Deray, « 37°2 le matin » de Jean-Jacques Beineix avec Béatrice Dalle et Jean-Hugues Anglade, « Pour Sacha » d’Alexandre Arcady avec Sophie Marceau (un film sur la Guerre des Six Jours en Israël). Il poursuit dans « La Lune et le Téton » de Bigas Luna, qui lui rapporte le prix Jean-Gabin 1983.
Il devient l’un des acteurs fétiches de Claude Lelouch, dont il partage la philosophie de vie, aux côtés de Vincent Lindon, « Il y a des jours… et des lunes » en 1989, « La Belle Histoire » en 1992 et « Tout ça… pour ça ! » en 1993. L’année suivante, il joue dans « La Cité de la peur » des Nuls, où il danse une fameuse Carioca avec Alain Chabat.
Après une traversée du désert d’environ deux ans, il retrouve un rôle marquant de nouveau grâce à Alain Chabat, qui lui confie celui du fielleux Amonbofis dans le triomphe « Astérix : mission Cléopâtre », en 2001 (une interprétation qui lui vaudra d’ailleurs une nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle, notamment grâce à son rire de serpent). Il a tourné avec des réalisateurs comme Marc Esposito, Alexandre Arcady, Bertrand Blier, Jean Yanne, José Giovanni, Alain Berbérian, etc. Il est par ailleurs président en 2007 et 2018 du Festival de La Foa, organisé tous les ans en Nouvelle-Calédonie.
En 2003, fervent admirateur du crooner américain Frank Sinatra, il se lance dans la chanson en enregistrant deux albums, « Au milieu de la nuit », puis « Dancing » (de vieux succès, chansons d’amour créées entre 1950 et 1980, en italien, en français, en anglais et en espagnol) en 2006 et en se produisant deux fois à l’Olympia.
En décembre 2008, il sort son troisième album, « On s’aime », avec Marc Esposito à l’écriture des textes et Marc Lavoine à la composition. Gérard Darmon interprète plusieurs duos dans cet album avec notamment les chanteuses Pauline et Amel Bent ainsi qu’un duo avec Marc Lavoine écrit par Bob Decout. Pierre Palmade intervient également au sein de cet album de l’amitié dans l’écriture d’un texte.
Il participe activement aux concerts des Enfoirés entre 2003 et 2009 et donne régulièrement des concerts en France et à l’étranger.

Nominations

César 1987 : nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle pour « 37°2 le matin »
César 2003 : nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle pour « Astérix et Obélix : mission Cléopâtre »
Prix Raimu de la comédie 2007 : nomination au Prix Raimu du comédien pour « Le Cœur des hommes 2 »
Prix Lumières 2008 : nomination au Prix Lumières du meilleur acteur pour « Le Cœur des hommes 2 »

GASTRONOMIE

Chef étoilé, autres

CONFÉRENCIERS

Justice, manager, mentalistes

HOMMES/FEMMES D’ACTUALITÉS

Animateur, journaliste, journaliste sportif, autre

ARTISTES

Cinéma, Musique, Divertissement

SPORT

Athlétisme, natation, mécanique, sélectionneurs / entraîneurs / président, collectif, tennis

Vous souhaitez partager un moment avec une personnalité,
contactez-nous

Contactez-nous
Events and Celebrities