Description du projet

Pierre DE VILLIERS

Pierre DE VILLIERS entame sa carrière militaire en 1973, admis à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr. De 2003 à 2004, il est auditeur au Centre des Hautes Études Militaires et à l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale. Adjoint au chef de cabinet militaire du Premier Ministre en 2004, il est promu Général de brigade en 2005., puis Commandant de la 2è brigade blindée et d’armes de la place d’Orléans. Il commande parallèlement le RCC (Regional Command Capital) qui regroupe 2 500 militaires de 15 nationalités différentes lors de la guerre d’Afghanistan.
Nommé Chef du cabinet militaire du Premier Ministre en 2008, il se voit promu en 2010, Major Général des armées.
Le 15 février 2014, il devient chef d’État-Major des armées, succédant à l’amiral Édouard Guillaud. Chargé des ripostes contre l’État islamique après les attentats du 13 novembre 2015, il juge que les nécessaires actions militaires contre cette entité ne peuvent à elles seules garantir la paix et la sécurité, tout en appelant à conforter les moyens de l’Armée française.
Il coordonne les opérations extérieures Barkhane au Sahel, Sangaris en République centrafricaine et Chammal en Syrie et en Irak. Il est également chargé de l’opération intérieure à caractère antiterroriste, Sentinelle.
En décembre 2016, Pierre De Villiers s’exprime en faveur de l’augmentation du budget des armées, demandant sa hausse progressive pour le porter de 1,7 à 2 % du produit intérieur brut (PIB) avant la fin du prochain quinquennat, en 2022, pour le Président, ce serait 2% à horizon 2025. En juillet 2017, le couperet tombe, le budget de la Défense respectera l’enveloppe votée par le parlement et sera réduit de 850 millions d’euros pour 2017. Pierre De Villiers exposera son désaccord devant la Commission de la Défense mais ses propos seront rapportés publiquement et s’en suivront moult réactions et commentaires.

Huit mois après sa démission, Pierre de Villiers intègre le Boston Consulting Group (BCG). Le BCG est une société de conseil en management qui se présente comme le leader mondial du conseil en stratégie d’entreprise. Selon BCG, Pierre de Villiers est recruté pour « sa riche expérience en matière d’analyse des situations et des risques, de transformation des organisations et d’efficacité opérationnelle »
Pour expliquer sa démission, Pierre de Villiers écrit un livre, intitulé Servir (Fayard) et publié le 8 novembre 2017. Il y décrit les restructurations imposées aux armées au cours des dernières années et ses relations avec Emmanuel Macron.

Décorations

2013 Grand Officier de la Légion d’honneur
Officier de l’Ordre national du Mérite
Croix de la Valeur militaire (avec une citation)
Croix du Combattant
Médaille de la Défense nationale, échelon or avec une citation à l’ordre de l’armée
Médaille de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif, Bronze
Médaille commémorative française
Officier de l’Ordre pro merito Melitensi (Ordre du mérite de l’ordre souverain de Malte)
Médaille de l’OTAN Ex-Yuougoslavie
Médaille de l’OTAN Kosovo
Médaille de l’OTAN ISAF
2014 Remise des galons de Caporal d’honneur des Troupes de marine

 Publications

2017 « Servir » Éditions Fayard
2018 « Qu’est-ce-qu’un chef ? » Éditions Fayard

GASTRONOMIE

Chef étoilé, autres

CONFÉRENCIERS

Justice, manager, mentalistes

HOMMES/FEMMES D’ACTUALITÉS

Animateur, journaliste, journaliste sportif, autre

ARTISTES

Cinéma, Musique, Divertissement

SPORT

Athlétisme, natation, mécanique, sélectionneurs / entraîneurs / président, collectif, tennis

Vous souhaitez partager un moment avec une personnalité,
contactez-nous

Contactez-nous
Events and Celebrities