Description du projet

Valérie BONNETON

Valérie Bonneton tient au cinéma des seconds rôles remarqués, jusqu'au succès de la série télévisée « Fais pas ci, fais pas ça » en 2007 qui la popularise.
Elle intègre ainsi les distributions de productions françaises remarquées : comme en 2010, où elle fait partie du casting de stars réunis par Guillaume Canet pour sa comédie dramatique « Les Petits mouchoirs », qui lui vaudra une nomination aux Césars en tant que meilleur second rôle féminin. Ou lorsqu'elle est choisie par Julie Delpy pour incarner l'une des membres de la famille au cœur de sa comédie Le Skylab, en 2011. Elle tient son premier grand rôle au cinéma en 2013 quand elle partage l'affiche de la comédie « Eyjafjallajökull » avec Dany Boon, où ils forment un couple revanchard et aigri. Le film rassemble plus d'un million de spectateurs français.

L'année 2014 est particulièrement riche. Elle participe à l'adaptation par Patrice Leconte de la pièce « Une heure de tranquillité », menée par Christian Clavier, puis Dany Boon lui confie un rôle dans sa nouvelle réalisation, « Supercondriaque », tout comme Riad Sattouf dans son ambitieuse satire « Jacky au royaume des filles ». Malgré une couverture médiatique comparable, le premier est un énorme succès populaire, quand le second est un échec commercial cuisant. La même année, elle tient aussi un rôle secondaire dans le plus confidentiel « À coup sûr », de Delphine de Vigan, tentative ratée de lancement de la comédienne Laurence Arné en tête d'affiche. Pour faire place à ces multiples tournages, ses apparitions dans « Fais pas ci, fais pas ça » sont temporairement réduites.

L'année 2015 lui permet de renouer avec un registre dramatique, et plus ambitieux : elle donne en effet la réplique à Olivier Gourmet dans le drame social « Jamais de la vie », de Pierre Jolivet. Mais elle revient pour Noël dans « Le Grand Partage », une satire sociale écrite et réalisée par Alexandra Leclère, où elle évolue aux côtés d'autres valeurs sûres de la comédie française : Karin Viard, Didier Bourdon, Josiane Balasko, Patrick Chesnais, et Anémone.

En 2016, elle est à l'affiche d'un autre projet attendu : le quatrième long-métrage de et avec Yvan Attal, « Ils sont partout », avec également Charlotte Gainsbourg, Benoît Poelvoorde et François Damiens. Le film est aussi une satire, cette fois politique.

Récompenses et nomiations

2008 : Molière de la comédienne dans un second rôle pour « Le Dieu du carnage »
2011 : nomination au César de la meilleure actrice dans un second rôle pour « Les Petits Mouchoirs »
2017 au Festival International du Film de Comédie de Liège: Prix d'interprétation pour son rôle dans « Garde alternée »

Sujets d’intervention

La recherche, l’innovation et l’art culinaire
Performance collective
Travail en équipe
Con it entre tradition et innovation

GASTRONOMIE

Chef étoilé, autres

CONFÉRENCIERS

Justice, manager, mentalistes

HOMMES/FEMMES D’ACTUALITÉS

Animateur, journaliste, journaliste sportif, autre

ARTISTES

Cinéma, Musique, Divertissement

SPORT

Athlétisme, natation, mécanique, sélectionneurs / entraîneurs / président, collectif, tennis

Vous souhaitez partager un moment avec une personnalité,
contactez-nous

Contactez-nous
Events and Celebrities